Santé numérique : vers l’ubérisation de nos soins dentaires

Ubérisation santé
 

 

 

L’ ubérisation est au cœur de notre économie, prônant le système numérique à défaut des moyens traditionnels. Si le secteur des transports de personnes (taxis), de la livraison de repas, des hôtels ont été touchés par ce phénomène, qu’en est-il pour nos soins dentaires ?

 

 

Ubérisation : définition

 

 

Uber, Amazon, Airbnb… Vous connaissez ces noms mais vous avez du mal à poser une définition sur ces termes. Appelée notamment « disruption », l’ubérisation de l’économie permet l’intégration du digital dans des secteurs qui étaient jusqu’à maintenant classiques. Elle offre aux consommateurs de plus en plus de choix, de personnalisation et un service plus rapide, économique et simple d’utilisation. Si le consommateur gagne en satisfaction, ce nouveau modèle apporte notamment en compétitivité. Les industries traditionnelles sont déstabilisées par la technologie qu’amène l’ubérisation et sont obligés de mettre terme à leur activité. Se positionner comme concurrents en adaptant leur service à la digitalisation leur est désormais vital.

 

Phénomène : qu’est-ce-que l’E-santé ?

 

 

Nous pouvons considérer l’E-santé, ou santé électronique comme une forme d’ubérisation de la santé. Mais de quoi parlons-nous ? Ce terme désigne les différents moyens et services du domaine de la santé utilisant les nouvelles TIC (Technologies de l’Information et de la Communication). On devine ainsi que l’E-santé développe le secteur via Internet, les application mobiles et l’ensemble des objets connectés.

Il est alors primordial de définir les 4 formes de l’E-santé.

La télésanté se diffère par le fait qu’elle diffuse actes et informations de prévention sur les soins qui peuvent être fait à distance. C’est le cas par exemple des prescriptions médicales envoyées par voie électronique.

La télémédecine, quant à elle, est une pratique plus formelle. Elle représente les soins médicaux réalisés à distance par des professionnels de santé. Cela peut se décliner sous forme de vidéoconférence, de téléassistance,  télésurveillance… Mais aussi par l’échange d’avis médical entre médecins, via télé-expertise.

De même, la m-santé, appelée aussi Mobile Santé, s’applique aux différentes applications pour mobiles ou objets connectés (Iwatch par exemple).

Enfin, la mise en ligne de dossiers de patients permet aux médecins d’échanger les informations de la patientèle entre eux, facilitant le suivi médical et les traitements.

 

Ubérisation de nos soins dentaires

 

 

Puisque l’on assiste aujourd’hui à une ubérisation de la santé, qu’elles sont les solutions envisagées pour les soins dentaires ?

En effet, l’internalisation de certaines personnes dépendantes, comme les personnes âgées et les personnes handicapées pose le problème des consultations. On estime que 40% de ces individus n’ont pas fait de visites médicales chez leurs dentistes depuis plus de cinq ans. Mais ce n’est pas les seuls dans ce cas-là. La mise en place de consultations à distance, le programme E-dent, a été lancé en 2014 par le CHRU de Montpellier. Il offre la possibilité aux patients ayant difficilement accès aux soins de bénéficier d’un diagnostic, pouvant aboutir sur une consultation  d’un cabinet dentaire ou non. Ce programme a pour but de réduire conséquemment les déplacements des personnes ayant des difficultés à se faire soigner.

 

Les attentes des patients, que l’on peut désormais appelés « Consom’acteurs », divergent d’il y a 10 ans. Les découvertes en santé amènent les différents acteurs, professionnels à améliorer leur parcours de soins et à accéder à une information plus complète. Aujourd’hui, le monde médical est face à un renoncement aux soins fréquent et à une montée de l’E-santé. Il est alors nécessaire que tous les acteurs du secteur dentaires  (patients, dentistes, intermédiaires) s’ajustent à ce nouveau modèle.

 

 

Trouvez des professionnels de santé ici.

Lire la suite…

  • Revalorisation des soins dentaires : Les grèves persistent chez les dentistes

    tarifs prothèses dentaires

        A compter du 1er janvier 2018, une nouvelle grille tarifaire des actes dentaires sera mise en place par le gouvernement. L’objectif ? Plafonner le prix des prothèses dentaires tout en revalorisant les soins conservateurs. Le but est de réduire au maximum le reste à charge des soins dentaires pour les français, facteur principal […]